100 % du vignoble engagé dans une démarche environnementale

Pour être en accord avec sa philosophie personnelle, Laurent Cisneros a choisi dès janvier 2010 d’engager la conversion de l’ensemble du vignoble en Agriculture Raisonnée avec pour objectif la certification Haute Valeur Environnementale. Un projet partagé par Jean-Christophe Barron, le directeur technique. Issu d’une famille de vignerons depuis plusieurs générations et maître dans l’art viti-vinicole depuis plus de 20 ans, il vient apporter toute son expérience et sa passion pour faire des vins du Château de Rouillac une véritable référence.

S’engager durablement dans une démarche environnementale : un objectif et des actions concrètes qui s’inscrivent dans le temps.

Cette démarche éco-responsable vise à renforcer les impacts positifs des pratiques agricoles sur l’environnement, tout en intégrant la dimension économique de l’exploitation. Après un travail de conversion du vignoble qui a débuté dès janvier 2010 et la mise en place d’un cahier des charges spécifique, une première étape est franchie en septembre 2012 avec l’obtention de la certification AREA (Agriculture Respectueuse de l’Environnement en Aquitaine). En juillet 2013, le domaine obtient ensuite une véritable reconnaissance avec la Certification « Haute Valeur Environnementale » de normes AFNOR du niveau III du Grenelle de l’environnement. Celle-ci, renouvelée tous les trois ans par l’organisme de certification suite à un audit externe, permet notamment à la propriété de continuer à faire évoluer ses pratiques environnementales. Le Château de Rouillac est aujourd’hui certifié jusqu’en juillet 2019 grâce à la mise en oeuvre d’actions concrètes :

  • Suppression de la totalité des herbicides chimiques,
  • Suppression des insecticides et mise en place de la méthode dite de la « confusion sexuelle » pour lutter contre le vers de grappe,
  • Utilisation de produits de traitement biologiques à base d’argile naturelle et d’huiles essentielles,
  • Reprise du labour intégral avec près d’un tiers par des chevaux de trait,
  • Suivi de la biodiversité présente sur le domaine,
  • Récupération et traitement naturel des effluents…

Avec ce retour à des pratiques naturelles, l’identité d’un grand terroir se dessine, redonnant aux vins de Rouillac toute la finesse, l’élégance et la fraîcheur qui les caractérisent.

L’histoire de Rouillac

S’ÉCRIT JOUR APRÈS JOUR

facebook

Suivez-la sur Facebook